Du lundi au vendredi de 9h à 18h Uniquement sur rendez-vous 16 rue Sauffroy
75017 PARIS
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > La datation des faits évoqués dans la lettre de licenciement n'est pas nécessaire.

La datation des faits évoqués dans la lettre de licenciement n'est pas nécessaire.

Le 30 septembre 2014
30092014 - Droit du travail et licenciement.
La Cour de cassation vient de rappeler que la datation des faits invoqués dans la lettre de licenciement n'est pas nécessaire dès lors que les griefs reprochés étaient suffisamment précis et matériellement vérifiables (Cass. soc. 11 juillet 20152, n°10-28798).

Cass. soc. 9 juillet 2014, n°13-13719.

Maître Delphine VIALATTE Avocat travail Paris, avocat droit du travail paris.